JDB #1836 – Welcome Bébé

Ça y est, après des mois d’attente, nous avons enfin accueilli notre petit dernier : Rony (je sais, les surnoms du blog ne sont pas super recherchés 😊, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?).

Une arrivée qui ne s’est pas faite sans rebondissement, assez différente de mes précédents accouchements, mais, Dieu merci, toujours aussi rapide ! Décidément, cette grossesse m’aura un peu appris l’empathie pour les femmes enceintes «standards» avec les douleurs des contractions et de l’accouchement, le début folklorique de l’allaitement (et pourtant, je ne suis pas vraiment novice avec mes 2 grands allaités jusqu’à 2 ans), … Je me suis toujours dit que ce n’était pas la mer à boire, mes 2 grossesses s’étant passée particulièrement (miraculeusement) bien ! Et puis là, je découvre les désagréments de la grossesse (qui reste, malgré tout, une merveilleuse période à mon sens). Bref, toute la famille est contente de cette grâce qui nous est faite !

Du coup, cette semaine, c’était un peu le calme plat. Enfin. Pour moi, à cause du séjour à l’hôpital, qui s’est prolongé. Puis, j’ai raté la rentrée des enfants. Heureusement, que mon mari est une perle ! Et pour lui, cela n’a pas été de tout repos. Vivement qu’il retrouve son «vis-à-vis» 😊😊 ! Et moi aussi !

 

Le bain thalasso

Durant notre séjour à la maternité, Rony a eu le privilège d’avoir un bain thalasso ! Oui, oui, un bain thalasso ! (On ne se refuse rien … même à quelques heures d’existence !).  Un exemple ici :

Notre avis

A la naissance de Rony, les auxiliaires de puéricultrices de la maternité sont venues nous proposer cette nouvelle pratique en alternative au bain «traditionnel». Il s'agit de recréer l'atmosphère in utero au travers de l'eau. Je dois dire que Rony avait l'air extrêmement apaisé. L'auxiliaire commence par envelopper bébé dans un lange. Puis elle le plonge dans le bain tout en laissant couler l'eau. Elle suit les mouvements de bébé et le berce, lui passe un peu d'eau sur la tête. Le tout sur une musique douce. Après quelques recherches, je découvre que c'est une méthode mise au point par une auxiliaire puériculture nommée Sonia Rochel, en réaction aux pratiques plus usuelles qui n'ont jamais été remises en question depuis des années.

Je réitérerai certainement l'atmosphère calme de cette expérience à la maison (sans la tête sous l'eau et le lange). Après, on ne pourra pas appeler cela un bain thalasso, mais bon.

 

 

Les méandres de l’allaitement

Sinon, comme à mon « habitude », bébé est allaité. On a pourtant eu un petit obstacle cette fois-ci, car Rony ne reprenait pas de poids à la maternité. On nous a donc un peu forcé la main pour lui ajouter des « compléments » au bout de 3 jours… Ce que j’ai un peu mal vécu, mais je l’ai quand même fait pour pouvoir sortir de l’hôpital ! De retour à la maison, nous nous adaptons désormais à notre mode de vie. Du coup, je me suis renseignée sur des questions que je ne me posais pas forcément que je vous partage ici. C’est quand même fou tous ces différents sons de cloche sur l’allaitement et les nouveau-nés ! Chaque professionnel peut dire des choses complètement différentes, ou peut-être incomplètes, et je comprends que les parents puissent être désorientés ! Pour ma part, je choisis d’examiner toutes choses et de retenir ce qui est bon 😊 ! Ou tout simplement, de faire les choses comme elles viennent, avec mon instinct (naturel) de maman.

L’allaitement aux signes d’éveil

 

En bref

Comment savoir si bébé a besoin de téter : l'allaitement à la demande et l'allaitement aux signes d'éveil.

Prise de notes

Seul l’allaitement à la demande permet au nourrisson de réguler ses besoins nutritionnels  à condition que la demande soit suffisante et bien perçue, que la succion du bébé soit efficace et que la tétée soit complète.

Les premiers jours, en particulier si le bébé dort beaucoup, il peut donc être important que la maman n’hésite pas à offrir le sein chaque fois qu’elle constate que son bébé est en phase de sommeil léger ou d’éveil calme : c’est ce qu’on appelle l’allaitement « aux signes d'éveil ».
Mettre alors le bébé en peau à peau lui donnera une stimulation supplémentaire pour téter efficacement.

 

 

L’allaitement : 1 ou 2 seins

 

En bref

Un sein ou les deux seins par tétée ? Les deux assurément, sauf exception.

Prise de notes

La concentration en graisses est la variable la plus importante du lait maternel... Cependant, la croissance des nourrissons est beaucoup plus liée à la quantité de lait qu’ils absorbent qu’à sa valeur calorique. Si un nourrisson allaité ne prend pas ou pas assez de poids, ce n’est pas lié à une problème de "qualité" de lait mais de quantité consommée. Il est préférable de ne pas trop s’occuper du problème de "lait de début / lait de fin de tétée (JNA, Caen, 2012).

 

La priorité n° 1 est toujours de nourrir le bébé ! Il est donc intéressant de proposer au bébé de stimuler les deux seins à chaque tétée. Attention : si le bébé s'endort après un sein, cela ne signifie pas qu'il a suffisamment tété. Souvent, les mamans changent alors la couche, et le bébé, bien éveillé ou réveillé, tète volontiers le second sein, ou non. La maman propose, et c’est lui qui dispose !

 

 

 

 

La playlist de la semaine

Et pour terminer, un peu de musique. Plus précisément, la musique qui m’a trotté dans la tête cette semaine.

La tendresse – Kids United Nouvelle Génération

Extraits des paroles

On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Être inconnu dans l'histoire
Et s'en trouver bien
Mais vivre sans tendresse
Il n'en est pas question
Non, non, non, non
Il n'en est pas question

 

 

Joli zoo – Aldebert

Extraits de paroles

J'ai 3 ans
Je m'appelle Simba
Je suis le fils du Lion
Pas vraiment l'enfant roi
Moi j'ai grandi en prison
On dit en captivité
Mais ça va ça s'sent pas
Même si toute la journée
Mon papa fait les mêmes 100 pas
Ça doit être l'été
Il y a parfois du soleil
Les rayons de ce dernier
Viennent frapper ma gamelle
La nuit sous la voie lactée
Avec les collègues animaux
On se met à chanter
Et à rêver tout haut

D'horizons lointains
D'une vie sans barreaux
De prairies sans gardiens
De forêts de ruisseaux
Ça paraît dingue petit lionceau
Mais c'est ta jungle

D'étendues sans fin
Où l'on court à nouveau
Puisse ce refrain
Faire un beau jour écho
Ça paraît dingue petit lionceau
Mais c'est ta jungle

Inscrivez-vous à la newsletter :

 

Suivez-nous sur vos réseaux préférés :

Et n'oubliez pas de partager ces super idées à vos amis !

Un peu perdu ? Pas de panique vous retrouverez une visite guidée du blog par ici

 

Laisser un commentaire